« Sans-Abri, Mal-Logés : les Oubliés de la République. Agissons ! » > l’ACSC participera à la mobilisation du 21 février 2019 coordonnée par le CAU

8/02/2019 | 428 vues

 

Cet hiver, les associations du Collectif des Associations Unes constatent une aggravation préoccupante de la situation de nombreuses personnes sans-abri et mal-logées dans notre pays. De plus, le grand débat national risque fort de laisser de côté la question des solutions à apporter aux plus démunis et celle, pourtant centrale, du logement.

Tout cela prend place dans un contexte où, bien que les places d’hébergements d’urgence aient augmenté pour faire face aux besoins, les choix budgétaires du gouvernement montrent que l’accès de toutes et tous au logement digne n’est pas considérée à sa juste mesure : baisse de 5 euros des APL puis gel et désindexation de l’APL par rapport à l’inflation, coupes budgétaires dans l’hébergement, désengagement budgétaire à l’égard du logement social…

Dans ce contexte, le Collectif veut agir et se rassembler pour demander une augmentation significative de constructions de logements vraiment sociaux, un PLF 2020 recentré sur les enjeux sociaux et une stratégie pauvreté plus ambitieuse à l’égard des personnes en situation de grande pauvreté. APL, hébergement, logement social : des actes et des moyens pour le logement de toutes et de tous !

Les 36 associations du Collectif – dont l’ACSC fait partie – appellent donc à une mobilisation, le 21 février 2019 à Paris et dans d’autres territoires, pour que les pouvoirs publics assument leurs responsabilités face à l’aggravation de la situation en matière d’hébergement et de logement, et s’engagent véritablement à la combattre.

Cette mobilisation vise un sursaut de solidarité de l’ensemble de la société et de nos responsables politiques. L’État et les collectivités locales doivent assurer à toutes et tous un égal accès à des conditions dignes d’accueil d’urgence et de logement.

 

Plus d’infos : consultez l’événement Facebook du CAU