Les personnes en situation de précarité

En 2014 les tendances de la politique de l’État se sont traduites pour le public sans domicile et pour notre association de la façon suivante :

De plus en plus de personnes sont hébergées à l’hôtel, le 115 ne répond pas, faute de places d’hébergement (données FNARS : sur un échantillon de 37 départements, 49% des personnes sollicitant le 115 une ou plusieurs fois en 2014 n’ont jamais eu de places d’hébergement). L’État a réduit au maximum les nuits d’hôtels ne correspondant pas aux besoins des publics, d’où une demande de mise en place d’hébergements d’urgence caractérisée par :

  • Une prioritĂ© aux publics spĂ©cifiques, familles / femmes / femmes avec enfants (avec des laissĂ©s pour compte, les hommes seuls).
  • Un hĂ©bergement d’urgence Ă  durĂ©e limitĂ©e pour ces publics prioritaires, 24/24 (une avancĂ©e par rapport aux centres ouverts seulement la nuit).
  • Un hĂ©bergement d’urgence ne tenant pas compte de l’alimentation des personnes, ce qui pose problème, car nos Ă©tablissements doivent ĂŞtre bientraitants et mettre en place une dĂ©marche qualitĂ© (alors qu’ils n’ont pas les moyens de nourrir les personnes accompagnĂ©es).
  • L’engagement de l’État par des subventions annuelles.

Accueil, Accompagnement, HĂ©bergement et Insertion

En 2014 :

  • Fin de 2 gros chantiers : modernisation des CHRS de la CitĂ© Escale Sainte Monique (95) et de la CitĂ© Saint Martin (75).
  • Accueil de nuit crĂ©Ă© Ă  Bourges, 13 places – CitĂ© Jean-Baptiste Caillaud.
  • Ouverture d’Éllices, hĂ©bergement d’urgence pour femmes Ă  Toulouse, 12 places – CitĂ© la Madeleine.
  • Bordeaux, Maison Sainte Catherine transfĂ©rĂ©e Ă  la Maison des 2 Rives, 20 places femmes seules ou avec enfants – CitĂ© BĂ©thanie, tenant compte du parcours vers l’autonomie et l’emploi.
  • PĂ©rennisation des fi nancements et du fonctionnement de la Halte de Nuit, 25 places, pour grands prĂ©caires Ă  Toulouse (31), avec ouverture 365 jours/an de 19h Ă  9h – CitĂ© La Madeleine.
  • 20 places d’hĂ©bergement d’urgence ouvertes pour familles en appartement Ă  Lourdes (ce qui porte notre centre d’hĂ©bergement Ă  38 places) – CitĂ© La Madeleine.

Accompagnement des ménages

Poursuite des dispositifs d’Accompagnement Vers et Dans le Logement, AVDL (en IDF et Sud-Ouest).

Développement des mesures d’intermédiation locative Solibail en IDF.

Sortie des bidonvilles

  • Fin de la MaĂ®trise d’OEuvre Urbaine et Sociale de Montreuil (93) auprès de 60 familles sortant de bidonvilles, avec accès au logement pour 32%. Un travail d’accompagnement de 34 familles sur un campement Ă  Bobigny (93).
  • Mise en logement et accompagnement de familles sortant de bidonvilles (13 Ă  Marseille / 12 Ă  Aix) avec les dĂ©lĂ©gations du Secours Catholique d’Aix et de Marseille.

 

Développement d’un secteur de la petite enfance et accompagnement à la parentalité

Poursuite des projets crèches collectives / multi-accueil à Ivry-sur-Seine (94) / Vanves (92) / Bures-sur-Yvette (91) / Toulouse (31).

Logement

Logement adapté -plusieurs projets des Cités ont vu le jour en 2014 :

  • Cholet (49) : 1 rĂ©sidence accueil, 12 places avec locaux neufs construits par Sèvre Loire Habitat.
  • Bordères-sur-l’Échez (65) : 1 pension de famille La Tor d’AĂŻga, 18 places.
  • Paris (75) : pension de famille Jean Rodhain, 22 places.
  • Jouarre (77) : pension de famille, 28 places.
  • Issy-les-Moulineaux (92) : pension de famille Paul Bert, 31 places, avec Seine-Ouest Habitat.