Acteurs de Cités Caritas

Les professionnels

La diversitĂ© des mĂ©tiers et les valeurs fortes de CitĂ©s Caritas fĂ©dèrent l’ensemble des professionnels de l’association. Ces professionnels apportent quotidiennement le meilleur accompagnement possible aux personnes accompagnĂ©es par l’association.

La politique des ressources humaines de Cités Caritas s’inscrit directement dans la mise en œuvre du projet associatif et des valeurs portées par l’association. Elle met l’accent sur l’intégration, l’accompagnement des parcours pour tous les salariés et le développement des compétences. Elle accompagne les professionnels dans leurs métiers, ainsi que les transformations stratégiques induites par le développement et les évolutions de l’association tout en favorisant le professionnalisme et la responsabilité de chacun des acteurs. Les interlocuteurs des ressources humaines sont au service des opérationnels et à l’écoute des professionnels.

Le recrutement : de nombreuses opportunités de carrière. Avec un effectif de plus de 1000 salariés, et au regard du développement de ses activités, Cités Caritas est régulièrement amenée à recruter de nouveaux professionnels afin de répondre aux besoins de ses dispositifs ou de ses établissements. La procédure de recrutement laisse une large place aux entretiens individuels, qui permettent à chaque candidat d’aller à la rencontre des acteurs de l’association et de faire connaissance avec l’environnement du poste à pourvoir. Ces entretiens permettent de valider les compétences professionnelles et d’évaluer l’adéquation des profils avec les exigences du poste.

Lors de l’intĂ©gration au sein de CitĂ©s Caritas, les nouveaux salariĂ©s bĂ©nĂ©ficient de moments d’accueil indispensables Ă  leur prise de fonction : visite de l’établissement, rencontre des Ă©quipes, journĂ©e d’accueil, etc. Ils sont Ă©galement invitĂ©s Ă  participer aux journĂ©es de prĂ©sentation de l’association, organisĂ©es plusieurs fois par an, afin de mieux apprĂ©hender le contexte dans lequel ils inscrivent leur action. Ce parcours d’intĂ©gration a pour objectif d’informer les nouveaux collaborateurs du fonctionnement de l’association, et de leur permettre de s’intĂ©grer au mieux au sein des Ă©quipes et des services.

La formation : le développement des compétences. Participer à une formation constitue un moment privilégié dans le parcours des salariés de Cités Caritas. Sous forme individuelle ou collective, une telle démarche permet l’acquisition de connaissances et de compétences qui pourront être mises au service des personnes accueillies. Ces instants permettent également aux salariés de partager leurs pratiques avec d’autres professionnels.

Construit Ă  partir des besoins identifiĂ©s au sein des territoires et des services, le plan de formation annuel de CitĂ©s Caritas permet d’articuler les demandes des salariĂ©s avec les prioritĂ©s des Ă©tablissements et d’identifier ainsi les axes communs de formation. Il prend Ă©galement en considĂ©ration les prĂ©conisations des instances de reprĂ©sentation du personnel. Chaque annĂ©e, les salariĂ©s de CitĂ©s Caritas ont l’opportunitĂ© de participer Ă  de nombreuses formations collectives proposĂ©es au niveau de leurs Ă©tablissements ou du siège pour les accompagner dans le dĂ©veloppement de leurs compĂ©tences en lien avec les Ă©volutions de nos mĂ©tiers. De plus, des groupes d’analyse de la pratique sont proposĂ©s Ă  l’ensemble de nos Ă©quipes.

>>> Vous souhaitez rejoindre les professionnels de l’association ? Cliquez ici


Les bénévoles

Plus de 400 bénévoles œuvrent au sein des dispositifs de Cités Caritas, sur toute la France, parmi lesquels les membres du conseil d’administration et le président de l’association.

Le bénévolat est un enjeu essentiel dans la vie des établissements, à la fois pour les équipes en place et pour les personnes accueillies. Les bénévoles apportent et partagent une expérience humaine profonde, enrichissante. Si dans ses établissements Cités Caritas considère que l’intervention de professionnels salariés est première, elle souhaite que des personnes bénévoles complètent et renforcent le travail social et médico-social auprès des personnes accueillies. Les uns et les autres, en coopération et de façon coordonnée, mettent leurs compétences, leurs expériences et leurs disponibilités au service de ces personnes, en veillant à leur propre participation.

Sans remplacer le professionnel, la présence du bénévole est souhaitée. Outre le service complémentaire réalisé, cette présence marque l’intérêt que nos concitoyens mettent dans l’action sociale envers les personnes les plus démunies, par une intervention personnelle au-delà même de la solidarité nationale. L’intervention de personnes bénévoles sera donc encouragée partout où elle a une utilité et un sens, qu’il s’agisse de fonctions permanentes ou d’interventions simplement ponctuelles ; cette présence fraternelle apparaît souvent judicieuse pour la personne accompagnée et pour la vie collective d’un dispositif. Professionnels et bénévoles collaborent pour promouvoir la participation des personnes accueillies.

Ce domaine constitue ainsi un des points d’application de la collaboration souhaitée avec les délégations territoriales du Secours Catholique, notamment pour le recrutement, la formation et les retours d’expérience. La recherche de bénévoles peut aussi faire appel à d’autres réseaux de proximité, selon les opportunités locales et les implantations des Cités.

Une charte définit la place de chacun de ces trois partenaires : le bénévole signe une charte du bénévole, dans laquelle sont rappelés les missions et valeurs de Cités Caritas, les engagements de l’association et les siens.

Le bénévole signe également une lettre de mission, dans laquelle sont rappelés les grands principes de son intervention au sein de l’association. Les missions sont élaborées en collaboration entre le bénévole et le responsable du service. Il bénéficie d’une assurance de responsabilité civile prise en charge par l’association.

>>> Vous souhaitez réaliser des missions de bénévolat ? Cliquez ici


L’assemblĂ©e des CitĂ©s

Par délibération adoptée le 24 novembre 2010, le conseil d’administration de Cités Caritas a décidé en ces termes la création d’un « comité consultatif des personnes accueillies » (CCPA), nouvellement nommé « Assemblée des Cités, comité des personnes accueillies » :

« Pour répondre aux besoins existants de contribution des différents acteurs et, en particulier, des personnes accueillies, le conseil d’administration décide de créer un comité consultatif des personnes accueillies émanant des conseils de vie sociale des établissements, chargé de renforcer la participation citoyenne des usagers au sein de l’association. »

CCPA

En 2012, la directrice générale de Cités Caritas a confié au pôle Vie citoyenne la mission de préparer les éléments nécessaires à la création de ce comité.

Le pôle a organisé le 4 avril 2012 une large consultation des membres des conseils de vie sociale du territoire Paris, qui a permis la rédaction collective d’éléments de statuts, qui ont été transmis à l’association pour qu’ils soient étudiés également par les autres territoires.

Suite à cette consultation, le conseil d’administration a adopté définitivement en septembre 2012 le texte fixant les modalités d’élection et de fonctionnement du comité.

À quoi sert le comité consultatif des personnes accueillies ?

Le but recherché est de faire participer les personnes accueillies aux objectifs de l’association, de partager avec elles une réflexion commune sur la lutte contre l’exclusion sociale, et d’entendre leurs propositions, points de vue et expériences.

Comment fonctionne-t-il ?

Le comité consultatif des personnes accueillies est une instance de consultation. Il est composé de trois représentants de chaque territoire de Cités Caritas : 3 personnes accueillies par territoire dont 2 membres d’un conseil de la vie sociale, élus pour faire partie du comité, et une autre personne accueillie, non membre des CVS. Aucune Cité ne peut avoir plus d’un représentant. Soit un total de 15 membres.

Le comité élit en son sein un bureau composé de trois membres chargé de la convocation du comité et de son agenda, de l’animation des séances et des comptes-rendus de ses travaux. Il se réunit 3 fois par an à la demande du conseil d’administration de Cités Caritas . Le bureau est l’interlocuteur direct du conseil d’administration de Cités Caritas. Il est membre de droit de l’assemblée générale annuelle de Cités Caritas. Il peut rencontrer les représentants d’instances de même nature d’autres associations avec l’accord du conseil d’administration.

Sur quoi est-il consulté ?

Le comité est consulté sur : le projet associatif de Cités Caritas, le fonctionnement des établissements de Cités Caritas, les conditions de la vie quotidienne dans les Cités, les projets d’établissements et l’évolution de leurs dispositifs.
À la demande du conseil d’administration, il peut être consulté sur les évolutions structurelles de Cités Caritas liées aux évolutions des politiques publiques, et la mise en œuvre des missions de Cités Caritas. Dans tous les cas, il transmet ses avis au conseil d’administration et, le cas échéant, à l’Espace Éthique de Cités Caritas.

Son rôle est de donner voix aux personnes accueillies sur des questions concernant l’ensemble de l’association.

15 mai 2014 – le CCPA s’est réuni pour la première fois : 6 résidents venant des 3 territoires de Cités Caritas, y ont participé.

photoCCPA-web

L’objet de cette séance était la rédaction du règlement intérieur. Chaque membre s’est approprié les statuts, qui concernent les questions à la direction générale et au conseil d’administration, l’assemblée générale, le projet associatif.

La séance suivante a eu lieu fin septembre, avec pour objectif de finaliser le règlement intérieur et l’élection du bureau du CCPA.

 

2015 -le CCPA grandit et se fait connaître !

PHOTO-SITE-WEB-CCPA

Fraîchement élu délégué au sein du comité consultatif des personnes accueillies, Patrice Raynaud, représentant de la Cité Béthanie (24), explique les enjeux de cette jeune instance dont la 3e session s’est tenue fin janvier à la Cité Jean Rodhain (18).

Quel est le rĂ´le du CCPA ?

« Composé de 9 représentants des résidents des Cités d’Ile-de-France, du Centre-Ouest et du Sud, et d’une salariée, le CCPA soumet des propositions au conseil d’administration de Cités Caritas concernant le projet associatif, les projets d’établissements et la vie quotidienne des Cités. »

Comment fonctionne-t-il ?

« Le CCPA élit un bureau pour un mandat d’1 an, renouvelable une fois. Cette année, c’est entouré d’Isabelle Leravallec de la Cité Jean Rodhain, et de Mamadou Bah de la Cité Notre Dame, que je remplirai mon rôle de délégué. »

Quelles sont ses priorités d’action ?

« Le CCPA est tout neuf, méconnu. Il faut avant tout le faire connaître. Créer une plaquette de présentation, aller à la rencontre des directeurs afin d’expliquer notre rôle puis proposer des pistes d’amélioration au sein des Cités constituent nos priorités.

J’attends beaucoup du comité et je suis très motivé par cette mission ! »