Justice

L’ACSC s’inscrit dans une dĂ©marche d’accompagnement psycho-social et Ă©ducatif adaptĂ© Ă  des personnes confrontĂ©es Ă  des Ă©pisodes judiciaires. Cet accompagnement spĂ©cifique prend corps Ă  travers plusieurs dispositifs et structures.


CITÉ MYRIAM

Atelier-Bricolage-dune-jeune-du-CEF-CitĂ©-La-GautrĂȘche1 L’annĂ©e 2014 a mis l’accent sur la nĂ©cessitĂ© de rĂ©flĂ©chir Ă  de nouvelles modalitĂ©s de partenariat avec le SPIP*.

Le travail d’accueil et d’accompagnement de personnes en mesure alternative Ă  l’incarcĂ©ration nĂ©cessite une coordination entre le pĂŽle judicaire qui vĂ©rifie les conditions de l’exĂ©cution de la peine et reprend les incidents, et les travailleurs sociaux qui accompagnent les personnes et signalent le cas Ă©chĂ©ant les manquements ou incidents.

L’absence de reprise des incidents a nui Ă  l’accompagnement des personnes sous-main de justice et n’a pas permis de graduer les rappels Ă  la loi avant le retour en dĂ©tention. La dĂ©cision a Ă©tĂ© prise par l’équipe de suspendre provisoirement l’accueil des personnes en PE (Placement Ă  l’ExtĂ©rieur) afin de repenser les pratiques professionnelles avec les partenaires.

AprÚs une réunion de régulation avec le SPIP, des rencontres trimestrielles ont pu reprendre, ce qui redonne du sens à ces prises en charge particuliÚres dans le cadre de mesures de justice.

 

*SPIP : Service PĂ©nitentiaire d’Insertion et de Probation

ï»ż