Les activités de la petite enfance

Le réseau « Grandir en crèche » rassemble nos activités d’accueil du jeune enfant.

Lieux privilégiés de mixité sociale, les projets de nos activités d’accueil du jeune enfant font sens dans l’ouverture aux ménages les plus modestes et aux enfants porteurs d’un handicap. L’enjeu de ce réseau est ainsi de favoriser l’accès des enfants des familles les plus modestes et l’accueil des enfants en situation de handicap pour une inclusion dès le plus jeune âge. En 2 ans, le secteur de la petite enfance de Cités Caritas est passé de 3 à 5 établissements situés à Paris et Toulouse.

La petite enfance en quelques mots et chiffres

UN PROJET SOCIAL AU SERVICE DES FAMILLES

Le projet social des crèches est axé sur l’accompagnement des familles, valorisant la mixité sociale et l’insertion des familles. En 2019, 271 enfants ont été accueillis, 50 % sont issus de familles en situation de précarité – Tarif horaire à moins de 1€ (61 % pour Dansons les capucines à Toulouse), 35 % vivent en foyer monoparental (46 % à Toulouse), principalement des femmes élevant seules leurs enfants.

Aux 3 p’tits chaudrons, 36 % des parents ont accédé à l’emploi ou à une formation du fait de l’accès à un mode de garde, et d’après ce que peuvent en dire les mamans, parce qu’elles ont repris confiance en elles.

Également, une expérience qui se poursuit, l’accueil d’enfants porteurs de handicap : en 2019, 5 % des enfants accueillis à la crèche Dansons les Capucines sont porteurs de handicap reconnu. La crèche L’Île aux enfants, ouverte en septembre 2019, dispose d’un agrément spécifique pour l’accueil d’enfants porteurs d’un handicap.