Agent de la quotidienne CDI Pension de Famille (Bordeaux)

16/06/2022 | 78 vues

Créée en 1990 par le Secours Catholique, l’association Cités Caritas assure l’accueil, l’accompagnement,
l’hébergement, le logement et l’insertion de personnes en situation d’exclusion et/ou de handicap. L’association Cités
Caritas est pilotée par un siège social situé à Paris qui apporte supports et conseils aux établissements (Cités) sociaux et
médico-sociaux répartis sur 5 territoires.
La Cité Béthanie gère les établissements et services Cité Caritas situé sur la Région Nouvelle Aquitaine. En plus
de dispositifs spécifiques au logement d’abord, elle comprend des Centre d’Hébergement et de Réinsertion Sociale
(CHRS), des centres d’Hébergement d’Urgence et de Stabilisation et des pensions de Famille (Maison Relais & Résidence
Accueil) principalement sur la Dordogne et la Gironde.
Pension de Famille
La Pension de Famille Résidence Accueil (25 logements regroupés dans une) est un dispositif de logement social
adapté conventionné avec le secteur sanitaire et médico-social, sans limitation de durée pour leur résident. Sa mission
est de permettre aux résidents de pouvoir s’inscrire dans leur projet de vie où dynamique de soins, et étayage spécifique
viennent soutenir leur autonomie dans le logement.
Elle a pour mission d’accueillir des personnes isolée, ayant de faibles revenus et qui ressentent le besoin
d’investir un lieu accueillant et sécurisant.
Ce lieu de vie a pour objectif d’accompagner les résidents dans leur projet de vie en s’appuyant sur leurs
capacités à développer leur autonomie, investir la relation à l’autre et s’approprier de nouveaux repères.
L’équipe est un binôme constitué d’un travailleur social et d’un technicien de la vie quotidienne (TISF, ASE, AMP)
et encadré par un chef de service. Cette équipe est en lien avec les autres Maison Relais / Résidence Accueil de la Cité
Béthanie avec lesquelles elle constitue les services de Logements adaptés.

Mission principale du poste :
Sous la responsabilité du chef de service, le technicien de la vie quotidienne met en œuvre des actions
individuelles et/ou collectives visant à favoriser l’autonomie des personnes et leur intégration dans la résidence et son
environnement et à créer ou restaurer du lien.
Les personnes sont orientées par le SIAO à partir des évaluations sociales et médicales des structures du réseau.
Les places Résidence Accueil s’appuient sur un partenariat formalisé avec le centre hospitalier Charles Perrens.
Il participe aussi à l’élaboration et la mise en œuvre du projet de service, ainsi qu’au fonctionnement général de
la structure.

Participer au fonctionnement général de la Résidence accueil
 Veiller au bon fonctionnement de la résidence et veiller à l’intégration des résidents logés en appartement
diffus ; s’assurer du bien-être des résidents, de la sécurité des personnes et des locaux et notamment du bon
entretien de ces derniers en lien avec les autres membres de l’équipe (travailleur social, chef de service, agents
de maintenance).
 Contribuer, avec le TS, à l’aménagement du logement et accompagner les résidents dans l’appropriation de leur
chez-soi.
 Co-animer les conseils de maison et toutes les instances initiées avec les résidents.
 Monter et animer des projets collectifs en lien avec le travailleur social et/ou avec les autres salariés du
dispositif.
 Agir en coordination avec les bénévoles et ou partenaires extérieurs pouvant intervenir sur la résidence.
 Elaborer en lien avec le TS une communication adaptée au public.
 Accueillir les nouveaux résidents (visite des lieux, présentation des actions et services de la résidence,
présentation aux autres résidents…).
 Participer aux tâches d’intendance (veille sur l’entretien des locaux, commandes, gestion des stocks, achats…).
 Suivre les sinistres courant en lien avec le CSE : pour l’évaluation des travaux (liens avec les bailleurs et l’équipe
technique), pour les interventions dans les appartements (coordinations des interventions des différents corps
de métiers avec les résidents).

Accompagner les résidents
 Impliquer la personne dans d’élaboration de son projet et dans les projets collectifs pour favoriser ainsi son
insertion sociale et son autonomie au sein de la résidence et dans son environnement.
 Respecter et faire respecter la discrétion nécessaire à la protection du secret et de la vie des résidents.
 Rechercher l’adhésion de la personne à l’accompagnement proposé et aux soins.
 Accompagner les personnes dans leur quotidien, en fonction de leurs besoins, leur autonomie et leurs
compétences, dans les actions et démarches nécessaires en veillant à les y associer (faire avec).
 S’appuyer sur la technicité des activités d’aide à la vie quotidienne comme support de la relation au résident.
 Proposer des rencontres régulières aux résidents (à domicile ou dans les locaux du service) selon leur projet de
vie et les besoins repérés.
 Participer à l’évaluation des situations des résidents en faisant remonter ses observations à l’équipe (regards
croisés).
 Accompagner la dynamique de groupe en s’appuyant sur la mutualisation des compétences des résidents.
 En lien avec le TS, prévenir et accompagner les personnes dans la gestion des conflits.
 Mettre en place des actions individuelles et collectives afin de prévenir les risques liés au désinvestissement des
actes essentiels de la vie quotidienne (mise en place d’actions de prévention).
 Etre en lien avec les partenaires intervenants à domicile et pouvoir les solliciter si nécessaire en fonction du
projet et de la place de chacun des intervenants.
 Instaurer un climat de confiance qui permette de rechercher des solutions avec les résidents afin de faciliter leur
maintien à domicile.
 Travailler en coopération avec l’équipe de maintenance au service des résidents.

Participer au fonctionnement de la structure et mise en œuvre du projet de service
 Participer aux réunions d’équipe pluridisciplinaire hebdomadaires et toutes réunions initiées par la Direction
 Participer à la réalisation et à l’évolution du projet de service.
 Rendre compte régulièrement et en urgence, au Chef de Service, de tout évènement important, accident,
incident concernant les résidents, les intervenants et ou les salariés de la Résidence
 Participer au renseignement des outils nécessaires au suivi quantitatif et qualitatif des personnes accueillies et
des activités des services (rapports d’activité, statistiques, dossiers individuels, notes, reporting, …)
 Renseigner les dossiers informatiques individuels sur le logiciel PROGDIS (actes/actions collectives)
Compétences techniques
 Avoir une bonne connaissance du territoire, des institutions, des acteurs économiques et des caractéristiques
socio-culturelles locales.
 Maîtriser les outils d’analyse et de diagnostic des besoins des personnes accompagnées.
 Savoir piloter un projet d’animation
 Connaître les modalités d’accompagnement social d’une personne ou d’un groupe.
 Savoir utiliser les logiciels en lien avec l’activité (Progedis).
 Savoir travailler en réseau et en partenariat.
 Savoir travailler en équipe pluridisciplinaire.
 Connaître les droits des personnes accompagnées tels que définis par les lois du 2 janvier 2002 et du 11 février
2005, ainsi que les RBPP et avoir la capacité à mettre en place des procédures pour les faire respecter.
 Savoir suivre son activité, effectuer les reportings.

Evaluation
Régulièrement, le TISF a, avec le chef de service, un entretien au cours duquel il est procédé à l’évaluation de son action
au cours de la période écoulée.
NOTA BENE :
Ne jamais perdre de vue que les activités confiées aux salariés s’inscrivent parmi celles de l’établissement auquel ce
service est rattaché et plus globalement à celles de l’Association des Cités Caritas, membre du réseau Caritas France. En
ce sens, le salarié peut être invité à participer, dans les limites des objectifs qui lui ont été assignés et des moyens dont il
a été doté, aux actions, aux recherches et au témoignage que veulent donner ces associations.
Profil recherché :
*Disponibilité 1
er mars 2022.
*Expérience de 3 ans sur un poste similaire souhaité.
*Diplôme TISF, AES accepté.

*Intérêt pour le public adulte en situation de précarité et/ou malade psychique et expérience souhaitée auprès de ce
même public.
*Capacité à travailler en autonomie et en équipe pluridisciplinaire.
*Capacité à travailler en réseau et en partenariat.
*Capacité de médiation et d’écoute.
*Sens de l’initiative et des responsabilités.
*Connaissances de base de l’outil informatique.
*Permis B obligatoire.
Statut proposé :
Rémunération selon la grille, l’ancienneté et les dispositions de la CCN de 1951.
Poste à pourvoir en CDI – 35h / semaine.
Situation géographique :
Poste basé à Bordeaux
Candidature à envoyer avant le 10 février 2022 :
CV et lettre de motivations à adresser à angela.puentes@acsc.asso.fr