Notre histoire

CitĂ©s Caritas, nouveau nom de l’Association des CitĂ©s du Secours Catholique…

Cités Caritas, nouveau nom de l’Association des Cités du Secours Catholique à compter de décembre 2019, poursuit 30 ans d’engagement auprès des personnes fragilisées. Il marque une appartenance et un engagement actif de l’association au sein du Réseau Caritas France, tout en restant fortement lié au Secours Catholique, et l’ouverture d’une nouvelle étape portée par le projet associatif 2020-2025. Il accompagnera les évolutions qui interviendront dans les activités, dans l’accompagnement des personnes, dans la relation entre les différents acteurs de la vie de l’association.

Ses fondements historiques

Au cours de l’hiver 1954, alors que la France subit une intense vague de froid, le Secours Catholique ouvre une « Cité d’urgence » installée sous des tentes pour accueillir et nourrir des personnes sans-logis, porte d’Orléans à Paris. À la fin de l’hiver, un établissement pour les « hommes à la rue » est créé, c’est la Cité Notre Dame. Puis, la Cité Myriam ouvre ses portes à Montreuil (93) pour accueillir des travailleurs migrants en difficulté de logement à leur arrivée en France. D’autres « Cités » sont créées dans la continuité. Elles sont conçues comme des réponses nouvelles, des « prototypes », pour reprendre l’expression de leur fondateur Mgr Jean Rodhain (1900-1977). Chacune illustre des aspects particuliers de la pauvreté et de la précarité.

Avec la création en 1989 de l’« Association des Cités du Secours Catholique », le Secours Catholique dote les Cités d’une autonomie de gestion adaptée aux financements publics et au statut professionnel de la grande majorité des intervenants, tout en veillant à associer des bénévoles dans l’accueil des personnes. L’association développe ses activités, en étroite coopération avec les partenaires institutionnels, en proposant des réponses aux nouveaux besoins sociaux.

Ses Ă©volutions

En 1995, l’association intègre l’« Entraide aux handicapés physiques par le travail » (EHPT) créée en 1957 par le Secours Catholique et s’ouvre ainsi à l’accompagnement des personnes en situation de handicap. En 2007, elle crée un foyer d’accueil médicalisé (FAM) pour des adultes souffrant de troubles du spectre de l’autisme.

Depuis 2007, l’association poursuit le développement du secteur social en créant des pensions de famille, et apporte des réponses aux besoins spécifiques repérés dans les Cités comme les troubles psychiques et les maladies chroniques invalidantes avec des résidences accueil et des appartements de coordination thérapeutique (ACT).

L’accueil et l’hébergement de familles avec de jeunes enfants conduit Cités Caritas à proposer des modes de garde parfois à l’intérieur de ses établissements, et par la suite à ouvrir des établissements d’accueil du jeune enfant (crèches multi-accueil) favorisant la mixité sociale et le soutien à l’insertion professionnelle pour les parents.

L’évolution actuelle de Cités Caritas se fonde sur le développement de ses dispositifs, en s’inscrivant dans les orientations du Logement d’abord. Contribuant à cette politique, les dispositifs d’accompagnement dans le logement (Solibail, AVDL, ASLL) sont appelés à se renforcer, ainsi que la création de pensions de famille et résidences accueil.

Depuis 2012, la croissance de l’association est aussi le résultat de rapprochements avec quatre associations qui se sont traduits par des reprises d’activités complémentaires, privilégiant les régions où l’association est implantée et ses secteurs prioritaires : le handicap adulte, le logement et l’inclusion sociale. Une attention particulière est portée aux personnes migrantes, en demande d’asile ou réfugiées statutaires, avec l’ouverture de dispositifs spécialisés (CAO, CHUM, HUDA, CADA, CPH) confirmant un engagement de l’association dans l’accueil de l’Étranger.

Cités Caritas rassemble aujourd’hui plus de 130 dispositifs et services à vocation sociale et médico-sociale.


« Cité »

Ce terme, désignant initialement un établissement et depuis pouvant regrouper plusieurs dispositifs, a été conservé au fil des années. Porteur d’une identité forte, il qualifie les valeurs que les responsables et les équipes souhaitent mettre en œuvre : c’est au sein de la « Cité » que l’on devient citoyen et que l’on manifeste avec justesse la volonté de vivre ensemble. Cités Caritas a la volonté de toujours faire évoluer ses activités, et ses modalités d’accueil et d’accompagnement, afin que professionnels, bénévoles, volontaires et personnes accompagnées, ensemble, « fassent Cité ».

DE 1989 Ă€ 2019, RÉTROSPECTIVE DE 30 ANS D’ENGAGEMENT EN « LOGO » :


Jean Rodhain, fondateur des Cités du Secours Catholique

Né le 29 janvier 1900, Jean Rodhain était un prêtre catholique français, le premier Secrétaire général du Secours Catholique. Ayant pour projet de « Rendre au monde son âme : une âme de charité », il instaure une pédagogie révolutionnaire à l’époque : faire passer la charité non pas par des dons et un assistanat des personnes nécessiteuses, mais par un accompagnement réel vers la réinsertion sociale et le relogement.

arton137