Prix Caritas Photo Sociale : vernissage le vendredi 19 janvier à 19h

9/01/2024 | 155 vues

Héroïnes 17

La crise sanitaire a accentué les difficultés au sein des familles. Dans les foyers les plus fragiles, les
adolescents ont été perçus comme une charge entrainant une augmentation significative du nombre
de cas de ruptures familiales. Aujourd’hui en France, l’âge moyen de la décohabitation avec les parents se situe à environ vingt-trois ans et l’accès à l’emploi stable à environ vingt-sept ans. Les mesures de protection de l’enfance, elles, s’arrêtent à dix-huit ans et un jour. De nombreux jeunes sans famille doivent se préparer à être autonomes à un âge où la grande majorité prolongent naturellement leur adolescence.
Bien que le gouvernement ait admis cette injustice, de nombreux jeunes continuent de se retrouver en
situation de précarité extrême. 40% des SDF de moins de 25 ans viennent de l’Aide Sociale à l’Enfance.

Partant de ce constat, Anaïs Oudart, lauréate du Prix Caritas Photo Sociale 2023, a ciblé des jeunes femmes entre 18 et 25 ans ayant connu enfant ou adolescente une situation de rupture familiale.
Elle a décidé de témoigner de leurs difficultés à l’âge adulte à se construire seules,
sans parents ni famille. Nombreuses ont connu ou connaissent une situation de précarité de logement, certaines ont un parcours d’errance, d’autres ont eu recours à la prostitution comme moyen de s’en sortir. Toutes continuent d’avancer malgré le manque de soutien, de repères et de logement. Alors que pour certaines les difficultés perdurent, d’autres réussissent à se stabiliser et s’engagent naturellement vers la protection de l’enfance.

Cette série témoigne d’enfances chaotiques et précaires. Elle présente des portraits de femmes dans leur parcours de réinsertion, qui doivent se battre plus fort que les autres pour essayer d’arriver au même niveau.
En 2022, par l’intermédiaire de 7 structures en lien avec l’hébergement d’urgence et l’Aide Sociale à l’Enfance, Anaïs Oudart est allée à leur rencontre aux quatre coins de la France.

Ce travail leur rend hommage. Le chiffre 17 fait référence à cet âge charnière où Anaïs Oudart pu constater de nombreux cas de rupture.

Infos pratiques du vernissage :
Date : vendredi 19 janvier 2024, à 19h
Lieu : Mairie du 10e arrondissement | 72, rue du Faubourg Saint Martin, 75010 Paris